cosmologie et cosmogonie de Moïse

 

 

 

 

 

 

 

Bible-genese en hebreu

PropriEtes et qualites des nombres

 



lettres et valeurs numeriques
variables

 

 

 

Introduction


L'alphabet hébraïque comporte 22 lettres et 6 lettres mises en position finale dans certains termes, dont 5 dont dotées d'un graphe différent. A ces lettres et graphes ont été attribuées des valeurs numériques, c'est-à-dire exposant des grandeurs sont généralement organisées suivant l'ordre 9. Les lettres auxquelles correspondent ces grandeurs, à travers leurs définitions retracent la pensée cosmogonique et cosmologique de l'auteur présumé du Livre de la Genèse

.
La première lettre est attribuée la valeur 1, Aleph ou A et est considérée comme le point de départ d'une action génésiaque définie par un point quand celle-ci est dite absolue (non réductible) et par un espace entre deux bornes quand elle est relative; A cette lettre définie par un point central est attribuée les propriétés découlant de la puissance, de la stabilité et de la continuité générationnelle.

La lettre Tet ou T, valeur 9, développe l'idée d'un résistance acquise, puis la lettre Yod ou I, J, valeur 10, indique l'idée de la puissance contenue dans la lettre Aleph ou A se manifestant.

La lettre Aleph clôturant le cycle génésiaque, de valeur 1000, développe les idées de la,puissance, de l'élévation, de la force et de l'étendue. Elle est le symbole de la force excentrique; enfin elle développe l'idée de réaction, de retour sur soi-même, de réfraction.

Si l'on devait imager ce concept, Aleph comme point central développerait autour d'elle une série d'autre points Aleph formant un couronne dotée d'un mouvement cyclique d'éternel retour.

 

Les lettres Kaph - C, Mem - M, Nun -N, placées dans les termes en position finale adoptent un graphe différent, changent de valeur numériques de catégories entre les dizaines et des centaines: 20 puis 500, 40 puis 600, 50 puis 700.

Les lettres - P et Tsadé - Tz adoptent un graphe différent, mais demeurent dans les mêmes catégories entre les dizaines et les centaines: 80 puis 800 et 90 puis 900.

La lettre Aleph - A, placée en position finale ne changent pas de graphe et sa valeur mumérique passe de 1 à 1000.

 

 

Les nombres ou valeurs arithmétiques sont sous-tendus par les idées et concepts attachés aux lettres correspondantes. Au registre d'es centaines, les caractères finaux hébraïques emportent avec eux l'idée d'une extension, d'un état,d' une prolongation d'action.


 

L'écriture des nombres le lettre ou caractère correspondant fait l'objet d'une investigation détaillée basée sur le sens des racines hébraïques cataloguées Fabre-d'Olivet. Le lecteur pressé peut grâce au tableau ci-joint accéder aux synthèses.

 

Cinq cent, valeur numérique de la lettre Kaph final, C Final  

Cinq , est guidé par la lettre O ou Waw, "le convertible universel faisant passer d'une nature à l'autre; associé à la première lettre du mot H ou Het, il forme la racine OH Waw-Het, renvoyant à la rac. H.OE formant toutes idées d'indication, de manifestation élémentaire, de déclaration, l'action de découvrir ce qui était caché, de rendre patent"

Cinq, récapitulatif : - Le nombre Cinq, c'est un  mouvement  de contraction et d’appréhension. C'est l’enveloppement général, la chaleur qui en résulte, et l’effet du mouvement contractile imprimé par celle-ci.

Cent est guidé par la lettre Tet, T, qui comme signe grammatical est celui de la résistance et de la protection.
Le terme cent met aussi en avant l'idée d' une extension produite par le désir de s’étendre, de se manifester


Placée en début ou dans le corps d'un terme, la lettre Kaph, C indique l'idée d'assimilation (rendre utilisable pour un organisme)

Associée dans les terme comme caractère final à Aleph la puissance, pour former la racine AC final, elle développe l'idée de compression, de tout effort que l'être fait sur lui-même ou sur un autre pour se fixer, ou le fixer. Dans l'acception littérale, c'est l'action de restreindre et d'accepter. Dans le sens figuré et hiéroglyphique, c'est le symbole du mouvement concentrique, tendant à rapprocher.

La lettre Kaph final, C Final
est employée pour la première fois au Chap.1, v.2, dans le terme l'Obscurité.

, l’obscurité " ..... Ce mot est compose de deux racines contractées,. HSh- AC final Il est remarquable dans son sens ligure et hiéroglyphique. Dans son sens figuré, c’est un mouvement comprimant et durcissant; dans son sens hiéroglyphique, c’est un combat, une opposition violente, entre les principes contraires du chaud et du froid. La racine Het-Sin, H-Sh exprime un mouvement violent et désordonné, cause par une ardeur interne qui cherche à se distendre. La racine AC final, peint, au contraire, un sentiment de contraction et de resserrement qui tend à se centraliser. Dans la composition du mot, c’est la force comprimante qui l’emporte, et qui enchaîne l'ardeur interne forcée de se dévorer elle- mémé".

Vingt, valeur numérique de la lettre Kaph, C

Vingt "se tire du nombre 10 (recouvrant toutes idées en apparences opposées d'enveloppement et de développement organique mais présentant celui-ci sous son point de vue matériel".

Vingt est guidé par la lettre Aleph ou A , qui se liant à la première lettre du terme forme la racine AAyin, WH, "inusitée en hébreu. le chaldaïque AAyin caractérise la matière végétale" *. La racine terminative RIM désigne une sorte de mouvement ou d'action, au moyen de quoi une chose quelconque, s'élevant du centre à la circonférence, parcourt , remplit une étendue, une place, qu'elle n'occupait pas auparavant
* La lettre Ayin, WH, découle da la lettre Waw, le convertible universel, abaissé dans le sens matériel

Placée en début ou dans le corps d'un terme, la lettre Kaph, C, employée comme signe grammatical, est le signe assimilatif, celui de la vie passagère et réfléchie: c'est une sorte de moule qui reçoit et communique indifféremment toutes les formes

Cinq cent tient son origine d'une part de l'action intérieure et active , cela par la lettre Bet, B , et d'autre part à travers la lettre , E, évoquant l'espace où se développe un mouvement animateur. La lettre Nun, N, représentant comme signe grammaticale, celui de l'existence individuelle et produite.

 

Synthèse

La valeur numérique 500 forme les idées d'indication, de manifestation élémentaire, de déclaration, d'action :découvrir ce qui était caché, rendre patent, auxquelles s'ajoutent celles de résistance et de protection, caractérisée par l’enveloppement général, la chaleur qui en résulte, et l’effet du mouvement contractile imprimé par celle-ci.

La lettre Kaph final représente l'idée d'un effort de fixation par un mouvement concentrique de rapprochement.

 

six cent, valeur numérique de la lettre Mem final, M final  

Six , Ce terme est guidé par la lettre Waw, O, valeur numérique: 6. Il est le convertible universel faisant passer d'un nature à une autre; et qui lié à la première lettre du terme forme la racine Waw-Sin , OSh exprimant le bruit confus de plusieurs choses s'agitant à la fois, c'est un mouvement désordonné.

Ce nombre "renferme toutes les idées d’égalité, d’équilibre, de convenance, de proportion entre les choses, et dans l'ordre de la centaine, ce nom de nombre indique une extension produite par le désir de s’étendre, de se manifester"

Cent est guidé par la lettre Tet, T, qui comme signe grammatical est celui de la résistance et de la protection.
Le terme cent met aussi en avant l'idée d' une extension produite par le désir de s’étendre
de, se manifester

La lettre Mem final, M fina
l est sous-tendue par l'idée de collectivité réunissant en un seul être tous ceux d'une même espèce. Ce caractère final est présent dans le termes Æohîm, Adam, les-eaux, les-cieux, etc.., . et indique avec la lettre I ou J, la pluralité manifestée; de là Ælohîm peut se traduire par Lui-les-dieux, l'Être-des-êtres et Adam, l'homme universel.

Quarante, valeur numérique de la lettre Mem, M

 

Quarante est guidé par la lettre Aleph ou A, symbole de la puissance, de la stabilité et de la continuité générative. Associée à la première lettre du terme Aleph, il forme la racine AA, Aleph , inusitée en hébreu, mais dans laquelle on peut voir l'écriture de l'unité relative, A étant la puissance absolue (non réductible). quarante " n'est que le complément du nombre quatre auquel est jointe les idées du pluralité, de manifestation universelle et qui développe toutes les idées d'amas et d'entassement".

Quatre , récapitulatif: Le nombre Quatre renferme toutes les idées de force, de solidité, de grandeur, née de l’étendue et de la multiplication numérique ( toutes les idées d'agrandissement, de croissance, de développement organique, d'augmentation, de magnitude.

Placée en début ou dans le corps d'un terme, la lettre Mem, M employée comme signe grammatical est le signe de l'action extérieure et passive, il peint tout ce qui est local, et plastique.

 

 

Le nombre six cent tient son origine d'une part de la lettre Dalet, D développant toute idée de force, de solidité, de grandeur, née de l’étendue et de la multiplication numérique et de la lettre . Waw O, W, le convertible universel (le nœud qui sépare ou qui rassemble l'être et le néant-potentialité d'être) et ici dans la suite Waw-Samech-Mem final, la notion de tentation vers ce qui est corporel en conformité à un modèle donné apparaît (voir les rac. OS, OM) .

Synthèse

La valeur numérique 600, recouvre peint le bruit confus de plusieurs choses s'agitant à la fois, c'est un mouvement désordonné, assorti de l'idée contradictoire d’égalité, d’équilibre, de convenance, de proportion entre les choses permettant une extension produite par le désir de s’étendre de, se manifester conformément à un modèle donné.

La lettre Mem final est sous-tendue par l'idée de collectivité réunissant en un seul être tous ceux d'une même espèce.

 

Sept cent valeur numérique de la lettre Nun final, N final  


Sept , récapitulatif: Le nombre Sept en écriture hébraïque enveloppe les idées de complément, d’accomplissement, de consommation des choses et des temps, du retour au lieu d’où l’on était parti, et celle qui toute espèce de courbure, d’inversion, de cycle.

Cent est guidé par la lettre Tet, T, qui comme signe grammatical est celui de la résistance et de la protection.
Le terme cent met aussi en avant l'idée d' une extension produite par le désir de s’étendre, de se manifester

La lettre N final,.Ce caractère indique le déploiement et l'augmentation.
N final est employé pour la première fois, au v. 9 du chap.1. dans le terme ainsi: de cette manière

9, II. avait dit encore, Lui-les-Dieux : les ondes inférieures et gravitantes des cieux tendront irrésistiblement ensemble vers un lieu déterminé , unique ; et l’Aridité paraîtra : et cela s’était fait ainsi. Traduction dite correcte. Fabre-d'Olivet

ainsi, de cette manière.: Cette racine où le signe assimilatif se réunit à la racine .AN final, image de toute circonscription corporelle, se rapporte à tout ce qui jouit d une force centrale assez énergique pour devenir palpable, pour former un corps étendu en tous sens, pour acquérir de la solidité : c’est, en général, la base, le point sur lequel reposent les choses,


Placée en début ou dans le corps d'un terme, la lettre N, Nun , comme signe grammatical, est celui de l'existence individuelle et produite

Cinquante valeur numérique de la lettre N, Nun

Cinquante est guidé par la lettre Tet, T, qui comme signe grammatical est celui de la résistance et de la protection, et qui assemblée à la première lettre du terme for la racine TD, inusitée dans , mais dont l'arabe ... semble indiquer une chose forte et résistante. Cinquante n'est que le pluriel du nombre primitif Cinq:

Cinq: récapitulatif: - Le nombre Cinq, c'est un  mouvement  de contraction et d’appréhension.- C'est l’enveloppement général, la chaleur qui en résulte, et l’effet du mouvement contractile imprimé par celle-ci.. Cinq est apparenté à un mouvement violent de l'âme.


Le nombre sept cent tient son origine d'une part de la lettre Het, E, l'espace caractérisé par un souffle vivifiant, puis de la lettre N, Nun et d'autre part de la lettre Zayin, Z, , image du mouvement comme lien entrer les choses et de la lettre Ayin, Wh, qui comme signe grammatical, est en général celui du sens matériel, image du vide et du néant, et ici dans la suite ZWh et ZN final, il s'agit d'un mouvement pénible, d'une agitation / permettant une classification par genres selon les facultés.

Synthèse

La valeur numérique 700, enveloppe les idées de complément, d’accomplissement, de consommation des choses et des temps, du retour au lieu d’où l’on était parti, et celle qui toute espèce de courbure, d’inversion, de cycle à l'occasion d'un mouvement pénible permettant une classification par genres selon les facultés.

La lettre N final indique le déploiement et l'augmentation.

 

Des valeurs 20, 500, 50, 700 et des lettres correspondantes

Le nombre Cent caractérisant les valeurs numériques de M final, M final et Nun final est guidé par la lettre Tet, T, qui comme signe grammatical est celui de la résistance et de la protection. L e terme cent met aussi en avant l'idée d' une extension produite par le désir de s’étendre, de se manifester.

Dans dans l'ordre des dizaines,50, associé à la lettre Nun, on trouve aussi l'indication d'une chose forte et résistante, dans un mouvement de retour sur soi pour se fixer, se conformer, se substantifier.

800 ou PE final, P final  

Huit ,. Récapitulatif: Le terme NMBSh est guidé par la lettre Z ou Zayin, qui comme signe grammatical est le signe démonstratif, image abstraite du lien qui unit les choses. Le nombre Huit doit être compris comme l’action de poser, de placer l'un sur l'autre, de spécifier, de distinguer par les formes. C'est l’entassement des formes qu’il faut entendre par ce nombre.
.
Cent est guidé par la lettre Tet, T, qui comme signe grammatical est celui de la résistance et de la protection.
Le terme cent met aussi en avant l'idée d' une extension produite par le désir de s’étendre, de se manifester

La lettre P final. Ce caractère signe de la parole , lié à la lettre à la lettre Aleph ou A, signe de la puissance, pour former la racine AP final, caractérisant, dans un sens étendu, tout ce qui conduit à un but, une fin quelconque; une cause finale.

Ph final est employé pour la première fois au Chap.1, v.20 et 21, dans les termes véloci-volant et volatile où l'auteur présumé considère "les eaux" comme étant le lieu d'émergence d'un élan vital, se composant d'un mouvement dit reptiforme et d'un son, ce qui justifie la référence à la parole comme cause finale. C'est l'élan vital produisant l'entassement des formes.

Quatre Vingt, valeur numérique de la lettre Pe, P

Quatre vingt est guidé par la lettre Aleph , A, qui jointe à la la première lettre du terne, forma la racine ASh, développant l'idée de tout centre actif, tout centre déployant une circonférence, toute force relative. Il s'agit là de la base, le fondement.

 

Le nombre Huit cent tient son origine da la lettre Het , H, symbole de l'existence élémentaire, à laquelle s'attache les idées d'effort, de travail, d'action normale et législative.. Dans la suite HP final, on peut concevoir l'idée d'une couverture protectrice donnée à une chose.

Synthèse

Huit cent, Le lien qui unit ici les choses est l'action de poser, de placer l'un sur l'autre. Cette action permet de spécifier, de distinguer par les formes. C'est l’entassement des formes qu’il faut entendre par ce nombre.

La lettre P final représente l'idée du son comme cause finale permettant l'entassement des formes.

 

900 ou Tsadé final, Tz final  

Neuf ,Le terme ThShAyin est déterminé par la lettre E ou , qui comme signe grammatical, exprime la vie et l'idée abstraite de l'être. Associé à la première lettre du terme, il forme la racine ETh, exprimant l'idée de toute existence occulte, profonde, inconnue.
Récapitulatif: - Le nombre Neuf en écriture hébraïque développe toutes les idées de cimentation, de consolidation, restauration, conservation, d’une consolidation mutuelle.

Cent est guidé par la lettre Tet, T, qui comme signe grammatical est celui de la résistance et de la protection.
Le terme cent met aussi en avant l'idée d' une extension produite par le désir de s’étendre, de se manifester

La lettre Tz final., se rapporte à toutes les idées de scission, de terme, de solution, de but.

La lettre Tz, placée au début des mots, indique le mouvement qui porte vers le terme où elle est signe. le caractère , Tz final, marque le terme même où il es tendu.

La lettre Tsadé final est utilisée pour la première fois au Chap.1, v.1, dans le terme et-la-terre , AERTz, où la racine finale RTz: exprime l'idée d'un mouvement de vibration, recommençant et finissant, reptiforme, qui se propage en se divisant. C'est un mouvement traînant et pénible.

Quatre Vingt dix valeur numérique de la lettre Tsadé, Tz

Quatre vingt dix est guidé par la lettre G , Gimel exprimant l'enveloppement organique. qui joint à la première lettre du terme pour former la racine GTh, exprime l'idée de tout ce qui exerce extensive et réciproquement croissante; dans un sens restreint, un pressoir.

 

Le nombre Neuf cent tient son origine de la lettre Tet, T, Dans la suite TTz , on voie apparaître les idées d'opiniâtreté dans une manière d'être mauvaise.

Synthèse

Neuf cent: exprime l'idée de toute existence occulte, profonde, inconnue, résistante et dans laquelle il existe un désir de s'étendre. Cette existence est le résultat d'un mouvement de retour d'une force extensive (à l'intérieur de)

La lettre TZ final, se rapporte à toutes les idées de scission, de terme, de solution, de but atteint grâce a 'un mouvement de vibration, recommençant et finissant, reptiforme, qui se propage en se divisant. C'est un mouvement traînant et pénible.


1000 ou Aleph final, A final  

Mille, Le terme Aleph, ALP-final est placé, guidé par le signe de l'organisation, la lettre G, exprimant l'enveloppement organique. Cette lettre, associée à la première lettre du terme forma la racine GA à la quelle se rattache toutes les idées d'agrandissement, de croissance, de développement organique, d'augmentation, de magnitude. La suite du terme, par la racine AL, développe les idées de la,puissance, de l'élévation, de la force, de l'étendue; dans le style hiéroglyphique, c'est le symbole de la force excentrique. Enfin, avec la racine LP-final, se développe l'idée de réaction, de retour sur soi-même, de réfracttion."Le principe très élevé, très fort, très puissant" F.- d'Olivet

Placée en fin de terme, la lettre A présent e dans "(il) créa, considéra assigna", etc. exprime tout d'abord les idées de puissance, de stabilité et de continuité, mais aussi de réalisation.

Placée en début ou dans le corps d'un terme, la lettre A exprime les idées de puissance, de stabilité et de continuité,

 

Dans la suite A- A final, , IQ, développe les idées d'obéissance et de sujétion.

 

Synthèse

Mille, est placé sous le signe de l'organisation et du développement organique, il développe développe les idées de la,puissance, de l'élévation, de la force, de l'étendue; enfin on trouve l'idée de réaction, de retour sur soi-même, de réfraction.

La lettre A placée en position finale dans les termes exprime l'idée de réalisation.