cosmogonie de Moïse
   
 

 

 

Fabre d'Olivet, vocabulaire radical hébraïque
Fabre- d'Olivet
auteur du



vocabulaire radical

Hé

Hé, E

 

 lettre hébraïque HE ou E: Le caractère He ou E est le symbole de la vie universelle. Il représente l'haleine de l'homme, l'air, l'esprit, l'âme, tout ce qui est animateur et vivifiant Employé comme signe grammatical , il exprime la vie et l'idée abstraite de l'être. Il est, dans la langue hébraïque, d'un grand usage comme article. Hé. E  

Le caractère He ou E est le symbole de la vie universelle. Il représente l'haleine de l'homme, l'air, l'esprit, l'âme, tout ce qui est animateur et vivifiant Employé comme signe grammatical , il exprime la vie et l'idée abstraite de l'être. Il est, dans la langue hébraïque, d'un grand usage comme article.

On peut voir ce que j'en ai dit dans ma Grammaire sous le double rapport d'article déterminatif et emphatique. Il est inutile de répéter ces détails.

Valeur numérique:
5.


Racine EA:Toute existence évidente, démontrée, déterminée. Tout mouvement démonstratif, exprimé dans un sens abstrait par les relations, voici, voilà; ce, cette. EA



EA. Toute existence évidente, démontrée, déterminée. Tout mouvement démonstratif, exprimé dans un sens abstrait par les relations, voici, voilà; ce, cette.

Lar. .une exclamation en arabe n'exprime qu'une exclamation.



racine EB: Toute idée de fructification et de production EB



EB. Toute idée de fructification et de production. C'est la racine .** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** AB, dont le signe de la vie ** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** E, spiritualise le sens.

racine EOB: l'être ou du néant,,de la, vérité ou de l'erreur. E.OB, C'est encore la racine .** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** A.OB, mais qui, envisagée maintenant selon le sens symbolique, offre l'image de l'être ou du néant,,de la, vérité ou de l'erreur. Dans un sens restreint, c'est une exhalaison, un soulèvement vaporeux, une illusion, un fantôme, une simple apparence, etc..

L'arabeun soulèvement, un mouvement spontané, un enflammement en arabecaractérise en général, un soulèvement, un mouvement spontané, un enflammement. Comme verbe,le verbe s'enflammer en arabesignifie s'enflammer.

racine EG EG

HE. que le signe de la vie spiritualise.

racine EG: Toute agitation intérieure; tout ce qui émeut, remue, excité; Vélo- queme, la parole, un discours, une pièce oratoire.. Toute agitation intérieure; tout ce qui émeut, remue, excite; l'éloquence, la parole, un discours, une pièce oratoire.

L'arabe. une agitation intérieure en arabe ne conserve de la racine hébraïque HG , que l'idée générale d'une agitation intérieure. Comme nom c'est proprement une dislocation; comme verbe, c'est l'action de changer de place, de s'expatrier.


 racine ED: toutes les idées d'émanation spirituelle, de diffusion d'une chose une par sa nature, comme l'effet du son, de la lumière, de la voix, de l'écho. ED



ED. Comme la racine racine AD AD , dont elle n'est qu'une modification, .la racine ED s'attache à toutes les idées d'émanation spirituelle, de diffusion d'une chose une par sa nature, comme l'effet du son, de la lumière, de la voix, de l'écho.

La racine hébraïque ED se retrouve dans l'arabe .toute espèce de son, de murmure, de bruit en arabe qui s 'applique à toute espèce de son, de murmure, de bruit; mais par une déviation naturelle, la racine arabe étant devenue onomatopée. et idiomatique, le verbe a signifié démolir, abattre, renverser, par similitude .du bruit que font les choses que l'on démolit en arabe a signifié démolir, abattre, renverser, par similitude .du bruit que font les choses que l'on démolit.

racine, E.OD, Toute idée d'éclat, de gloire, de splendeur, de majesté, d'harmonie. E.OD. Toute idée d'éclat, de gloire, de splendeur, de majesté, d'harmonie, etc..

racine hébraïque EE: C'est ici cette double racine de vie dont j'ai beaucoup parlé dans ma Grammaire, et dont j'aurai encore occasion de parler beaucoup dans mes notes. Cette racine, destinée à développer l'idée de l'Être absolu, est la seule dont le sens ne puisse jamais être ni matérialisé, ni restrein EE


Racine EE, C'est ici cette double racine de vie dont j'ai beaucoup parlé dans ma Grammaire, et dont j'aurai encore occasion de parler beaucoup dans mes notes. Cette racine, destinée à développer l'idée de l'Être absolu, est la seule dont le sens ne puisse jamais être ni matérialisé, ni restreint.


racine E.OA, Dans un sens étendu, l'Être, celui qui est; dans un sens particulier, un être ; celui dont on parle, représenté par les relations pronominales il, celui, ce. E.OA
. Dans un sens étendu, l'Être, celui qui est; dans un sens particulier, un être ; celui dont on parle, représenté par les relations pronominales il, celui, ce.
L'ar.en arabe:l'Être, celui qui est; dans un sens particulier, un être ; celui dont on parle, représenté par les relations pronominales il, celui, ce.offre le même sens.

E°OE, La racine verbale être-étant. C'est dans un sens universel, la Vie de la vie.. E°OE. La racine verbale être-étant. C'est dans un sens universel, la Vie de la vie.

** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** E.OE. Cette racine matérialisée, exprime, un néant, un abîme de maux, une affreuse calamité.

EIE, Cette racine, avec le signe Yod ou I,,J, la manifestation, remplaçant le signe intellectuel °Waw, o, w, , exprime l'existence des choses selon un mode particulier d'être. EIE. Cette racine, avec le signe de ** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** Yod ou I,,J, la manifestation, remplaçant le signe intellectuel waw dans son acception intellectuelle °Waw, O, W, exprime l'existence des choses selon un mode particulier d'être. C'est le verbe absolu être-existant.

EIE, , Matérialisée et restreinte, cette même racine désigne un accident funeste une infortune. EIE. Matérialisée et restreinte, cette même racine désigne un accident funeste une infortune.

racine hébraïque EO: Le signe de là vie He ou E réuni au signe convertible Waw, O, W, image du nœud qui lie le néant à l'être, constitue une des racines les plus difficiles à concevoir que puisse offrir aucune langue. C'est la vie potentielle, la puissances d'être, l'état incompréhensible d'une chose qui, n'existant pas encore, se trouve néanmoins en puissance d'exisiter EO



Racine EO, Le signe de là vie He ou E réuni au signe convertible Waw, O, W, image du nœud qui lie le néant à l'être, constitue une des racines les plus difficiles à concevoir que puisse offrir aucune langue. C'est la vie potentielle, la puissances d'être, l'état incompréhensible d'une chose qui, n'existant pas encore, se trouve néanmoins en puissance d'exister



Les racines arabes ** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** ayant perdu presque toutes les idées générales et universelles développées par les racines hébraïques analogues, et ne conservant plus rien d'intellectuel , à la seule exception de la relation pronominale ** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE **, dans laquelle on en trouve encore quelques traces, se sont restreintes dans les acceptions particulières de la racine racine He-Yod-He ou EIO EIE, , dont . j'ai parlé plus haut ; en sorte qu'elles ont reçu pour la plupart un caractère funeste. Ainsi en arabe: tout ce qui est lâche, faible, pusillanime a désigné tout ce qui est lâche, faible, pusillanime; en arabe: tout ce qui est instable, ruineux, tout ce qui est instable, ruineux ; le verbe en arabe: le verbe passer, mourrir, cesser d'êtrea signifié passer; mourir, cesse d'être. Le mot en arabe, le mot qui désignait originairement l'existence potentielle, n'a plus désigné que l'air, le vent, le vide, qui désignait originairement l'existence potentielle, n'a plus désigné que l'air, le vent, le vide; et cette même existence, dégradée et matérialisée de plus en plus dans en arbe, synonyme de l'enfer, a été le synonyme de l'enfer.


racine EOM: l'abîme de l'existence, la. puissance potentielle d'être, conçue universellemen E.OM. (R. comp.) C'est l'abîme de l'existence, la. puissance potentielle d'être, conçue universellement.

L'arabe en arabe: un lieu profond, un abîme, une immensité aérienne. n'ayant, retenu que le sens matériel de la racine hébraïque, ne désigne qu'un lieu profond, un abîme, une immensité aérienne.

racine EON: La substance, l'existence, les facultés, qui tiennent à la vie, à l'être E.ON. (R. comp.) La substance, l'existence, les facultés, qui tiennent à la vie, à l'être.
Racine hénraïque EZ : une sorte de délire mental, un rêve, un sonambulisme sympathique EZ


EZ. Le mouvement d'ascension et d'exaltation exprimé par la racine .racine Az: Le mouvement d'ascension et d'exaltation AZ, s'étant spiritualisé dans celle-ci, devient une sorte de délire mental, un rêve, un somnambulisme sympathique.

L'ar.dans un sens restreint, en arabe: secouer, cahoter, branler la tête restreint au sens matériel, signifie,secouer, cahoter, branler la tête; etc..

racine EH EH


EH. Racine inusitée en hébreu.
L'arabe une exclamation en arabe n'indique qu'une exclamation.

racine ET, racine inusitée en hébreu. . ET

ET. Racine inusitée en hébreu.

L'arabe ** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** ou** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE **, indique, d'après la valeur des signes qui composent cette racine, une force quelconque agissant contre une chose résistante. Dans un sens restreint menacer en arabe signifie menacer persévérer dans le travail en arabe, persévérer dans le travail ;letter en arabe, lutter; et lutte en arabe, lutte. Voyez la
racine ** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** AT.

racine hébraïque EI, cette racine manifeste les propriétés de la racine vitale EE EI


.EI. Racine analogue à la racine vitaleEE, racine vitale EE, , dont elle manifeste les propriétés.

L'arabe ,représente la relation pronominale elle, celle en arabe représente la relation pronominale elle, celle, cette. Comme verbe cette racine développe dans arranger, d'apprêter les choses, et de leur donner une forme agréable en arabe ou arranger, d'apprêter les choses, et de leur donner une forme agréable en arabe , l'action d'arranger, d'apprêter les choses, et de leur donner une forme agréable.

EIA: EIA EIA. V. la R.** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** EOA, dont celle-ci n'est que le féminin : elle, celle, cette.

EI, racine onomatopée exprimant toutes les affections pénibles et douloureuses. EI. Racine onomatopée exprimant toutes les affections pénibles et douloureuses.

E°OI, Relation interjective, représentée par ho!, hélas!, hé!, ahi!. E°OI. Relation interjective, représentée par ho!, hélas!, hé!, ahi!


Racine hébraïque ECh ECh


ECh. Voyez la racine ** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** ACh, dont celle- ci n'est qu'une modification.

L'arabe un mouvement rapide dans la marche en arabe exprime un mouvement rapide dans la marche; et peint, comme racine onomatopée, le bruit du sabre qui fend l'air, en arabe peint, comme racine onomatopée, le bruit du sabre qui fend l'air. Ces deux mots caractérisent toujours une action faite avec vigueur.

** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** EICh. Voyez** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** ACh.

Racine hébraïque EL: symbole du mouvement excentrique, d'éloignement EL
EL, Le signe de la vie, réuni par contraction à la racineracine AL: image de la force et de l'élévation AL, image de la force et de l'élévation, lui donne une expression' nouvelle, et en spiritualise le sens. Dans le style hiéroglyphique la racine ** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** EL, est le symbole du mouvement excentrique, d'éloignement ; par opposition à la racine racine ECh: qui est celui du mouvement concentrique, de rapprochement ECh , qui est celui du mouvement concentrique, de rapprochement : dans le style figuré, elle caractérise un sentiment d'hilarité et de félicité, une exaltation; dans le style propre, elle exprime tout ce qui est éloigné, ultérieur, placé au-delà.

L'arabe Comme verbe, en arabe, c'est en particulier, l'action de paraître de commencer à luire, en parlant de la lune. Comme relation adverbiale, c'est dans un sens restreint, l'interrogation est-ce-que ? développe en général, les mêmes idées que l'hébreu. Comme verbe, c'est en particulier, l'action de paraître de commencer à luire, en parlant de la lune. Comme relation adverbiale, c'est dans un sens restreint, l'interrogation est-ce-que ?

EIL ou EL. Tout ce qui s'exalte, resplendit, s'élève, se glorifie, est digne de louange ; tout ce qui est illustre, célèbre, etc. EIL ou EL. Tout ce qui s'exalte, resplendit, s'élève, se glorifie, est digne de louange ; tout ce qui est illustre, célèbre, etc..

ELL et EL. (Racine. intens.) Tout ce qui atteint le but désiré, qui recouvre ou donne la santé, qui arrive ou conduit au salut. ELL et EL. (Racine. intens.) Tout ce qui atteint le but désiré, qui recouvre ou donne la santé, qui arrive ou conduit au salut.


racine hébraïque EM: La vie universalisée : la puissance vitale de l'univers EM

EM. La vie universalisée : la puissance vitale de l'univers. Voir la racine racine EO EO.

EM. Racine onomatopée et idiômatique, qui peint toute espèce de bruit tumultueux, toute commotion, tout fracas EM. Racine onomatopée et idiômatique, qui peint toute espèce de bruit tumultueux, toute commotion, tout fracas.

L'ar.en arabe: A.OE La volonté déterminée : l'action de vouloir, de désirer, de tendre vers un objet caractérise, en général, tout ce qui est pesant, pénible, angoisseux. C'est proprement un fardeau, un souci, un embarras. Comme verbe, en arabe: exprime l'action de s'inquiéter, de s'ingérer, de se donner du mouvement pour faire une chose. exprime l'action de s'inquiéter, de s'ingérer, de se donner du mouvement pour faire une chose.

racine trlitère EOM: L'action d'exciter du tumulte, de faire du bruit, de troubler par des clameurs, par un fracas imprévu; toute perturbation, toute conster­nation, tout frémissement, etc. E.OM. L'action d'exciter du tumulte, de faire du bruit, de troubler par des clameurs, par un fracas imprévu; toute perturbation, toute consternation, tout frémissement, etc..

racine EN: Le signe de la vie réuni à celui de l'existence individuelle et produite, constitue une racine, qui caractérise les existences, les choses en général ; un objet, un lieu, un temps présent; tout ce qui tombe sous les sens, tout ce qui est conçu comme réel et actuellement excitant. EN



EN
. Le signe de la vie réuni à celui de l'existence individuelle et produite, constitue une racine, qui caractérise les existences, les choses en général ; un objet, un lieu, un temps présent; tout ce qui tombe sous les sens, tout ce qui est conçu comme réel et actuellement excitant.


racine hébraïque EN: Tout ce qui est sous les yeux, et dont on indique l'existence, au moyen des relations, voici, voilà, dans ce lieu ; alors, dans ce temps. EN. Tout ce qui est sous les yeux, et dont on indique l'existence, au moyen des relations, voici, voilà, dans ce lieu ; alors, dans ce temps.

L'arabe en arabe: une chose quelconque distincte des autres; une petite partie de quoi que ce soit offre en général les mêmes idées que l'hébreu. C'est une chose quelconque distincte des autres; une petite partie de quoi que ce soit. Comme racine onomatopée et idiômatique, l'action de bercer, tant au propre qu'au figuré, en arabe exprime l'action de bercer, tant au propre qu'au figuré,


racine EON: Toute idée d'existence actuelle et présente : l'état d'être là, présent et prêt à quelque chose : les réalités, les effets de toutes sortes, les richesses. E.ON. Toute idée d'existence actuelle et présente : l'état d'être là, présent et prêt à quelque chose : les réalités, les effets de toutes sortes, les richesses.

ES: racine onomatopée et idiômatique, qui peint le silence ES


ES. Racine onomatopée et idiômatique, qui peint le silence. L'arabe L'arabe semble indiquer une sorte de murmure sourd, comme quand un troupeau paît dans le calme de la nuit. semble indiquer une sorte de murmure sourd, comme quand un troupeau paît dans le calme de la nuit.

racine E-Ayin: Racine inusitée en hébreu EAyin

E-AAyin. Racine inusitée en hébreu. L'arabe un mouvement violent, comme une irruption subite, un vomissement en arabe indique un mouvement violent, comme une irruption subite, un vomissement, etc..

EPh EPh



EPh. Cette Racine que le génie hébraïque n'emploie qu'en composition, constitue dans l'ar. une onomatopée qui peint un souffle qui s'échappe vivement et légèrement, en arabe une onomatopée qui peint un souffle qui s'échappe vivement et légèrement. C'est, comme verbe, l'action d'effleurer, de toucher légèrement, de s'esquiver, etc.. V. la racine APh APh.


ETz, racine hébraïque untilisée qu'en composition ETz


ETz. Le chaldaïque EOTz, en chaldaïque, signifie un rameau E.OTz, signifie un rameau, et l'arabe une chose composée de plusieurs autres réunies par contraction, en arabe une chose composée de plusieurs autres réunies par contraction.
Cette racine exprime aussi dans le verbe l'action de reluire dans l'obscurité, en arabe l'action de reluire dans l'obscurité, en parlant des yeux du loup.

racine hébraïque EQ EQ


L'arabe un mouvement extraordinaire en quelque chose que ce soit ; une marche impétueuse, un discours véhément; un délire, un transport. en arabe indique un mouvement extraordinaire en quelque chose que ce soit ; une marche impétueuse, un discours véhément; un délire, un transport.

racine ER: racine qui développe toute les idées de conception , de génération et d'accroissement, tant au propre qu'au figuré ER


ER. Le signe de la vie réuni par contraction à la racine élémentaire ** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE ** AR, constitue une racine qui développe toute les idées de conception , de génération et d'accroissement, tant au propre qu'au figuré.

Comme racine onomatopée l'ar .un bruit qui effraie soudainement, qui fait tressaillir, en arabe peint un bruit qui effraie soudainement, qui fait tressaillir. C'est au propre, l'action de s'écrouler, ou de faire écrouler.

racine hébraïque ER: Une conception, une pensée; une grossesse; une grosseur, une intumescence, un gonflement; une colline, une montagne, etc ER. Une conception, une pensée; une grossesse; une grosseur, une intumescence, un gonflement; une colline, une montagne, etc.



ESin: racine. inusitée en hébreu ESin


ESin. Racine. inusitée en hébreu. L'ar. s'amollir et devenir tendre, en arabe signifie proprement s'amollir et devenir tendre. Comme racine onomatopée, Comme racine onomatopée, indique un concours tumultueux de quelque chose que ce soit, en arabe indique un concours tumultueux de quelque chose que ce soit.

racine hébraïque ETh: Toute existence occulte, profonde, inconnue ETh


ETh. Toute existence occulte, profonde, inconnue.

racine hébraïque EOTh: L'action de conspirer dans les ténèbres, de machiner, de tramer des complots E.OTh. L'action de conspirer dans les ténèbres, de machiner, de tramer des complots.

L'ar. l'amoncèlement des nuages, et l'obscurité qui en est la suite, en arabe exprime l'amoncélement des nuages, et l'obscurité qui en est la suite.

Commentaires, renvois
et illustrations

alphabet comparatif hébreu/français

 

 

 

 

 

** PLEASE DESCRIBE THIS IMAGE **

 

 

 

 

 

alphabet hébraïque et caractères finaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Valid HTML 4.01 Transitional>