cosmologie et cosmogonie de Moïse
Accueil
 

Genese de MOïse
Chapitre Un

 

MOdelisation

Ælohim

- Définition

 

Retour Index section lecture

 

 

La modélisation repose sur l'interprétation des valeurs numériques attribuées aux lettres et la lecture gramaticale des racines composant ce terme.

En valeurs numériques (des lettres), le terme Ælohîm écrit: ALEIM final forme la suite A=1, L 30, E 5, I 10, M 40 ou M final 600 soit 86 ou 646.

Ælohîm


Chap.1v.1.
28 lettres


86 et 646 sont interprétés comme des états particuliers dans une généralité d'action, ici le passage de l'état plastique à l'entassement (M, final).
646, retranscrit en lettres : ODO figurant l'inclination sur soi dans un état de division.
86, HO l'existence élémentaire en général; en particulier, tout ce qui rend cette existence manifeste et patente; tout ce qui l'annonce aux sens.

La somme 732 ZDB, figure le champ d'action total soit 27x27 où se propage, se communique un son causant une effervescence (voir rac. ZD et DB).

La lecture grammaticale des racines fait apparaître plusieurs idées:

 

- La volition: acte par lequel le battement entre désir et aversion, l'attrait et le repoussement délimite l'espace d'existence et par extension l'espace en général.
- l'dée de mouvement et de direction donnée, puis d'existence évidente, démontrée.
- L'idée d'une réalisation hésitante, chaotique, déséquilibrée.
- L'idée decoïncidence entre deux déploiements opposés spatialement.
- l'idée d'amassement.

 

7°30 la volition.
L'hexagone, première forme d'amassement cyclique.