cosmologie et cosmogonie de Moïse

 

 

 

 

 

 

 

Bible-genese en hebreu

Speculations sur

les Valeurs ordinales, l'alphabet

et la

cosmogonie

2

Retour

 

 

Lhexagone et l'heptagone, Le lien entre les choses ou états relatifs, A, Z, 7, Sh, 21 et TH 22

La septième lettre Zazin, Z, comme signe grammatical, est le signe démonstratif, image abstraite du lien qui unit les choses. Le rapport 22/7 exprime la constance entre le périmètre ou circonférence et la hauteur ou diamètre. Le rapport entre 22 Th et 21 Sh s'établit à 1.0476 (arc de cercle/corde)

ATh, l'ipséité et Sh, Sin, le mouvement relatif; Pi= 3.

 

 


Pi 3.14 et Pi relatif 3

 

 

Pi 3.14 et Pi relatif 3.19. Recouvrement prendulaire

Pi relatif = 3.28

1.64

L'abîme

 

 

.Taw, Th, Equilibre-déséquilibre et réciprocité dans la valeurs ordinale et positionnelle

 

 

 

La valeur ordinale 22 répartie, dessine un équilibre - déséquilibre, par contre la valeur non variable 400, présente l'idée d'un équilibre

 

 

"l'eau" et ses propriétés. 1 et 13 , A et M .

, 13ème lettre Mem, M peint, placé au début d'un mot, tout ce qui est local et plastique, tout ce qui est fécond et formateur*.La lettre Mem s'écrit MIM final, signifiant les eaux. Associée à la première lettre Aleph, A, pour former la racine AM, recouvrant les idées de causalité passive et conditionnelle, de force plastique, de faculté formatrice, de maternité. AM: une mère, une origine, une règle, une mesure, une matrice.

* On peut sans doute, ici, faire un parallèle evec la conception d'"eaux"sous forme d'océan d'énergieeprimordial, (le Nou ou Noun), en Egypte antique:.

Les 12 signes précédant la lettre M emmènent avec eux, les caractéristiques et propriétés de celle-ci (Aleph, la puissance, Bet, l'action intérieure et active, Gimel, les idées d'enveloppement)

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12

Le terme eaux est utilisé pour la première fois au chap. 1, v.2 et se réfère à un lieu sur lequel agit un souffle (rûah) retenu comme étant sonore. Au vers. suivant, le verbe dire manifeste une volonté de manière verbale et de là sonore. Le son semble pouvoir être retenu comme agent causal pouvant manifester les propriétés des 12 signes précédent l'idée "d'eau"

La manifestation despropriétés relatives aux 12 signes précédant la lettre Mem, M, par le son doit s'établir suivant des rapports d'équilibre ou de déséquilibre entre eux. provoquant des extensions, des fructifications dont la lettre Nun, N semble être l'image symbolique.

20 / 19 = 1.0523, valeur du 1/2 ton musical.

 

29/27= 1.037 Heptagone

La lettre Mem s'écrit MIM final, signifiant les eaux. Associée à la première lettre Aleph, A, pour former la racine AM, recouvrant les idées de causalité passive et conditionnelle, de force plastique, de faculté formatrice, de maternité. AM: une mère, une origine, une règle, une mesure, une matrice.

 

 

L'idée du son à travers le vocabulaire radical ou série des racines hébraïques suivant Fabre-d'Olivet

https://praxematique.revues.org/398

Les interjections selon Antoine Court de Gébelin (1725-1784)

 

Aleph
Lamed LCh
LWh
Bet
Mem

MO
MH

Gimel
Nun NA
NB
NM
Dalet
Samekh S
Ayin WhN
Waw

O
OA
OE
OH
OWh
OR

PWh
Zazin
ZA
ZB
Tsadé TzG
TzL
TzQ
Het

HA
HO
HS

Qôph

QB
QE
QL
QQ
QR

Tet
Res R.OH
RN
Yod

IB
IL

Sin ShA
ShO
Kaph
CB
CK
CSh
Taw ThP